Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9
Page 10
Page 11
Page 12
Page 13
Page 14
Page 15
Page 16
Page 17
Page 18
Page 19
Page 20
Page 21
Page 22
Page 23
Page 24
Prsentation du projet Low Energy Apartment Futures LEAF www.lowenergyapartments.eu Sommaire Introduction 3 Contexte 4 Les outils LEAF 6 Les cas dtude 7 Les rsultats 15 Les enseignements 16 Propositions pour les 20 politiques publiques Financeurs 22 Pour plus dinformations 23 Le contenu de cette publication nengage que la responsabilit de ses auteurs et ne reprsente pas ncessairement lopinion de lUnion europenne. Ni EASME ni la Commission europenne ne sont responsables de lusage qui pourrait tre fait des informations qui y figurent. Introduction Low Energy Apartment Futures LEAF est un projet europen visant amliorer la performance nergtique des coproprits. Soutenu par le programme Energie Intelligente pour lEurope IEE et des partenaires locaux de chaque pays le projet sest tal sur 3 ans de mars 2013 mars 2016. Huit partenaires de sept pays ont particip au projet 1 Changeworks Ecosse Royaume-Uni 2 ALE Lyon and FLAME France 3 Uppsala University Sude 4 Centre for Sustainable Energy Angleterre Royaume Uni 5 Energiaklub Hongrie 6 e7 Autriche 7 Fraunhofer Institute of Allemagne Building Physics IBP 3 1 4 3 2 7 6 5 Lobjectif de LEAF tait didentifier et de lever les freins la rnovation des coproprits. Ces freins incluaient les dfauts des Diagnostics de Performance Energtique et les difficults dengager de multiples copropritaires dans une dmarche de rnovation. Nous avons travaill sur des cas dtude cr des outils pour les acteurs du projet et propos des volutions des politiques publiques. Ce document prsente notre mthode une vue densemble du projet des cas dtude et des enseignements. Le contexte Lenjeu Avec laugmentation du prix des nergies et les actions internationales pour rduire les effets du changement climatique lamlioration de lefficacit nergtique des logements a pris une importance croissante en Europe. Ainsi lUnion Europenne a pris lengagement de rduire dici 2020 de 20 les missions de gaz effet de serre par rapport celles de 1990.1 La consommation dnergie des logements reprsente un quart des missions de gaz effet de serre en Europe2 . La rduction de ces consommations peut tre atteinte en rnovant les logements et en agissant sur lusage par les occupants. Ces derniers en retirent un bnfice car les charges dnergie du logement deviennent abordables et le logement est plus facile chauffer. Cest significatif quand on sait que prs de 10 des propritaires en Europe ne peuvent pas chauffer correctement leur logement3 . 43 des Europens vivent en appartement4 . Agir pour une meilleure efficacit nergtique des coproprits est essentiel pour atteindre les objectifs de performance nergtique et de rduction de la prcarit nergtique et des missions de gaz effet de serre. Il est cependant difficile de rnover ces btiments. 1 Commission europenne 2013 2 Agence europenne de lenvironnement 2011 3 EU fuel poverty network 2013. Ces donnes concernent les 27 pays membres 4 Eurostat Union Europenne 2011 4 Population 43 25 des Europens vivent en appartement 4 43 9.8 des mnages ne peuvent pas chauffer correctement leur logement 3 La consommation dnergie dans les logements reprsente des missions de gaz effet de serre lies lnergie 2 Statistiques essentielles Les DPE donnent une information sur ltiquette nergie du logement ou du btiment selon les cas. Ces DPE peuvent tre amliors dans le cas des coproprits. Dans certains pays du projet les DPE ont des limites notamment dans le cas des coproprits Comme pour tous les logements les copropritaires cherchant rnover leurs btiments font face de nombreuses difficults comme la question du financement de travaux qui peuvent tre coteux ou laccs une information fiable sur ce qui peut tre fait pour amliorer la performance nergtique. Dans les coproprits ces difficults sont aussi chercher du ct de la complexit engager de nombreuses personnes aux intrts et connaissances diverses dans un projet de rnovation ou du ct des limites des DPE. Lorsquon ajoute les questions dautorisation de travaux de travaux dentretien obligatoire parce que repousss depuis des annes de propritaires peu investis la rnovation des coproprits peut parfois tre un dfi. Alors que les contextes locaux varient dun pays lautre les freins identifis dans ce programme sont fondamentalement les mmes. Ce constat a conduit les partenaires du programme LEAF travailler de concert pour amliorer lefficacit des DPE et produire un guide destin aux acteurs de la coproprit pour les accompagner dans les diffrentes tapes dun projet de rnovation nergtique. Pourquoi les coproprits sont-elles difficiles rnover 5 Pour plus dinformation Les rapports sur le contexte du projet sont disponibles sur le site Internet du projet. Au Royaume-Uni les DPE sont uniquement raliss au logement il ny a pas de DPE au btiment. Les actions sur les parties communes ne sont pas prises en compte. En Sude et en Allemagne les DPE sont uniquement raliss au btiment les actions pouvant tre ralises dans le logement ne sont pas prises en compte. Les outils LEAF Le programme LEAF a dvelopp des outils pour aider les copropritaires et les syndics mener un projet de rnovation nergtique. Ces outils donnaient des conseils et des informations sur la rnovation nergtique notamment sur les solutions pour lever les freins les plus courants. Les outils sont constitus de Les outils LEAF ont t conus pour tre utiliss par les acteurs impliqus dans un projet de rnovation nergtique comme les syndics les copropritaires les collectivits locales les associations de conseil et daccompagnement Ces outils ont t dvelopps en sappuyant sur lexprience acquise auprs des cas dtude voir page 7-14 et pour la France sur lexprience des Agences Locales de lEnergie et du Climat. Ces outils ont t tests auprs des cas dtude et des experts en rnovation nergtique de coproprits. Ces outils sont disponibles pour chaque pays du programme Autriche France Allemagne Hongrie Royaume-Uni et Sude. Le guide mthodologique est galement disponible dans une version Europenne. 6 Un guide technique qui vise informer les copropritaires et les syndics des actions qui peuvent permettre damliorer la performance nergtique des coproprits. Cet outil fournit des informations sur les cots des travaux les conomies dnergies possibles les subventions et lusage. Pour les versions de la France et du Royaume- Uni un outil permettant de faire la somme des DPE individuels pour constituer un DPE btiment a t cr. Un guide mthodologique qui propose un cadre pour mener un projet de rnovation nergique. Il prend la forme dun guide tape par tape incluant conseils et informations sur tous les sujets comme la communication avec les copropritaires les professionnels associer la prise de dcision et lobtention des autorisations durbanisme. les guides sont disponibles sur le site du programme le guide technique et le guide mthodologique Pour plus dinformations Les cas dtude Le programme LEAF a travaill avec 24 coproprits en Europe. Ce travail a apport des informations essentielles sur les difficults freins et les conditions de russites dun projet de rnovation nergtique. Les recommandations aux politiques publiques ont t nourries de ces expriences. Parmi les 24 btiments il y avait une varit dge de mode de gestion de taille dexigences de protection patrimoniale et de travaux possibles. Avec chaque btiment nous avons travaill 7 Engager les copropritaires dans un projet de rnovation nergtique Raliser les DPE et identifier les actions possibles damlioration nergtiques Informer sur les aides financires et les plans de financement Inciter les copropritaires raliser les actions proposes Accompagner la ralisation des travaux vots Conseiller sur lusage des btiments par les occupants tous les dtails concernant les cas dtude du projet LEAF peuvent tre trouvs dans le rapport complet sur le site internet du projet. Pour plus dinformations 8 Le btiment pendant les travaux Le btiment aprs la pose de lisolant par lextrieur Ecosse Bas dans le quartier Telford dEdinbourg cette coproprit est compose de deux btiments de 6 appartements construits dans les annes 50-60 en bton caverneux. Cette coproprit est majoritairement compose de logements lous par un bailleur social mais il y a aussi des propritaires occupants. Les occupants taient motivs pour amliorer laspect des btiments rduire la consommation dnergie et bnficier de subventions du gouvernement cossais permettant dinstaller sans frais certains quipements. Les travaux ont consist isoler les murs par lextrieur et isoler les toitures. A terme les factures des occupants vont tre rduites en moyenne de 208 livres par an soit environ 295 et par logement. La principale difficult de ce projet a t la dure trs courte pour dposer la demande de subvention ce qui a laiss peu de temps pour sensibiliser et gagner la confiance des occupants. Cependant un travail important de communication via lutilisation de plusieurs mdias et limplication dun partenaire de confiance ont convaincu les occupants de signer les travaux. 208 conomises par appartement Pour plus dinformations 9 Vue de la faade avant du btiment Les fentres avant rnovation la nouvelle porte de la terrasse est fantastique Avant la porte tait si peu efficace que les courants dair soulevaient mes cheveux Sude Ce btiment centenaire de style Art Nouveau situ Visby est la proprit dune cooprative et comprend 16 appartements et un local commercial. Le btiment est raccord au rseau de chauffage urbain. Le btiment est class et est situ dans le primtre du site du patrimoine mondial de lUNESCO. Ainsi les travaux de performance nergtique possibles sont limits. Identifier ces travaux a t la principale difficult de ce projet. Malgr ces difficults la motivation des membres de la cooprative pour amliorer la performance nergtique de leur btiment tout en respectant le patrimoine historique leur a permis de progresser avec laide des outils LEAF. Une prcdente tude a identifi des amliorations possibles en amliorant la distribution du chauffage. La cooprative avait donc choisi de remplacer la pompe de circulation. Les occupants taient prts aller plus loin et avec laide de LEAF ont repris lquilibrage du rseau et ont install des robinets thermostatiques. Pour aller plus loin ils ont commenc changer les fentres et les portes des terrasses. Ils ont galement bnfici de conseils sur lusage des logements. Lun des occupants est particulirement satisfait des travaux la nouvelle porte de la terrasse est fantastique Avant la porte tait si peu efficace que les courants dair soulevaient mes cheveux . tous les dtails concernant les cas dtude du projet LEAF peuvent tre trouvs dans le rapport complet sur le site internet du projet. 10 Vue de la faade donnant sur la rue Artisan valuant la faisabilit de lisolation du doubles mur conomies possibles de 2679 an Angleterre College Court situ Bristol est un btiment construit dans les annes 50 avec des murs doubles en brique. Il y a 29 appartements occups par des propritaires ou des locataires. Les occupants taient motivs pour participer au projet LEAF afin de rduire leur consommation dnergie et amliorer leur confort. Les DPE ont montr que la majorit des appartements avaient une tiquette nergie plus mauvaise que la moyenne nationale. Lisolation des murs doubles tait la premire mesure recommande pour rduire les pertes de chaleur. Ces travaux ont t tudis mais nont pas pu tre raliss car une partie du toit sest effondre pendant le projet. Aprs rparation du toit ces travaux devraient tre raliss. La cl de ce projet a t didentifier un occupant motiv qui a gr le projet de rnovation nergtique. Si lisolation des murs est ralise comme prvue la facture nergtique du btiment devrait diminuer de 2679 livres environ 3523 par an. Des LED ont galement t installes dans le btiment. Pour plus dinformations 11 Vue de la faade donnant sur la rue Vue de la faade donnant sur le jardin conomies possibles de 4180 an Autriche Situs Vienne ces deux btiments sont composs de 30 appartements occups par des propritaires et des locataires. En 2008 la chaufferie a t rnove et les fentres changes. Cependant les btiments ont besoin dimportants travaux dentretien. Les occupants ont t incits envisager des travaux de performance nergtique leur permettant damliorer leur confort rduire lhumidit et les moisissures dans les logements. Ils ont t prts faire une optimisation des cots en combinant les ncessaires travaux dentretien avec les travaux de performance nergtique. Les travaux recommands pour ces btiments taient lisolation des toitures lisolation par lextrieur des murs et lisolation des planchers sur cave. Les propritaires ont dcid aprs lassemble gnrale de raliser lisolation des toitures et des planchers sur cave. Ces travaux devraient permettre de rduire de 4180 la facture nergtique des deux btiments. La principale difficult dans ce projet a t de motiver les propritaires raliser des travaux de performance nergtique un moment o les prix des nergies taient particulirement bas ce qui limitait la rduction des factures nergtiques aprs la ralisation des travaux dconomies dnergies. Cependant les runions de propritaires ont permis de discuter des effets bnfiques des travaux de performance nergtique rduction de lhumidit et des moisissures. tous les dtails concernant les cas dtude du projet LEAF peuvent tre trouvs dans le rapport complet sur le site internet du projet. 12 Vue du btiment Expert visitant le btiment Hongrie Ce btiment localis Budapest est construit en bton et est raccord au rseau de chauffage urbain. Ses 36 appartements sont occups par leurs propritaires. Les parties communes appartiennent une association de propritaire. Les propritaires taient motivs pour participer LEAF pour rduire leur facture dnergie. Ils attendaient du projet de pouvoir identifier les solutions techniques et de les aider trouver les financements pour raliser les travaux. Avant le projet LEAF les occupants avaient choisi de poser des robinets thermostatiques. Les autres actions proposes dans le cadre de LEAF taient isolation des murs par lextrieur isolation des toitures terrasses et installation de double vitrage. Malheureusement les cots des travaux et le manque de visibilit sur les subventions publiques ont conduit les propritaires retarder le projet. Si les travaux taient raliss ils permettraient de rduire de 62 les missions de carbone. Rduire le CO2 missions par montant approximatif de 62 Pour plus dinformations 13 Le btiment avant la rnovation Le btiment pendant les travaux France Ce btiment construit en 1951 est situ Saint- Etienne. Il est construit en bton et ntait pas isol. Il y a 4 appartements 2 occups par leurs propritaires 2 lous. A Saint-Etienne la demande de logements est plus faible que loffre le propritaire bailleur voulait amliorer lattractivit de ses logements en amliorant la performance nergtique. Les propritaires occupants voulaient rduire leurs factures dnergies. Le btiment avait des consommations importantes dnergie et donc un fort potentiel damlioration. Bien que le manque de visibilit sur les aides financires publiques ait rendu la construction du plan de financement difficile les propritaires pouvaient avancer le budget ncessaire. Les travaux ont consist isoler les murs par lextrieur les toitures et les planchers bas linstallation dune ventilation mcanique le remplacement des doubles vitrages et de deux chaudires individuelles. Ces travaux devraient permettre de rduire de 72 la consommation dnergie. Rduction de la consommation dnergie de 72 tous les dtails concernant les cas dtude du projet LEAF peuvent tre trouvs dans le rapport complet sur le site internet du projet. 14 Vue de la faade avant du btiment Mur de verre dans lescalier Allemagne Situ Aachen Klosterweiher est un btiment compos de 60 appartements. Les propritaires sont occupants ou bailleurs. Ces derniers voulaient rflchir des travaux de performance nergtique pour amliorer leur confort et la valeur patrimoniale des logements. Les pertes de chaleur identifies ont orient les propositions de travaux vers lisolation des toitures linstallation de double vitrage et de portes isolantes dans les escaliers. Ces travaux devraient permettre damliorer lefficacit nergtique des btiments et le confort des occupants dans le mme temps. La prise de dcision a t difficile dans ce projet car les propritaires taient en conflit. Cependant les reprsentants de lentreprise de gestion de limmeuble et le Fraunhofer IBP ont pu engager les propritaires dans une dmarche de rflexion et la fin les aider prendre une dcision concernant les travaux mener. tous les dtails concernant les cas dtude du projet LEAF peuvent tre trouvs dans le rapport complet sur le site internet du projet. Pour plus dinformations 15 Rsultats Cette partie prsente les conomies ralises par lensemble des 24 cas dtudes. Pendant le projet 5 coproprits ont vot et ralis des travaux de performance nergtique 5 ont vot mais nont pas encore ralis les travaux 9 taient toujours en train de discuter des travaux raliser Pour les 5 dernires les difficults rencontres voir la partie enseignement page 16 au cours du projet de rnovation nergtique ont t si importantes quelles ont dcid de stopper pour le moment leur projet Le tableau ci-dessous prsente les objectifs de rduction de consommation dnergie et dmission de gaz effet de serre ainsi que les valeurs atteintes la fin du projet. Les conomies prvues concernent les dix btiments o des mesures ont t installes o votes. Les rsultats sont donns par btiment et par appartements. Les calculs sont raliss en prenant en compte lensemble des btiments5 et des appartements du programme. Lorsque les btiments encore en rflexion auront choisi les travaux mener ces valeurs devraient voluer pour encore plus dconomies dnergies et de rduction des missions de gaz effet de serre ralises grce au projet LEAF. Ce tableau montre que les cas dtude ont dpass les objectifs par btiment mais sont en dessous des objectifs par appartement. Le fait que les btiments aient bien plus dappartements que prvu au dpart explique ce rsultat. Ces rsultats montrent quil est possible de raliser dimportantes conomies dnergie et de CO2 par la rnovation nergtique des coproprits. Cependant obtenir un vote de travaux en coproprit est difficile et dans beaucoup de cas prend plus que trois ans comme dans la majorit des cas dtude de LEAF. Economies Par btiment Par appartement Total Objectif Rsultat Objectif Rsultat projection projection nergie primaire kWhan mission de CO2 tCO2an 24000 35199 2300 1180 844767 6.00 9.71 0.55 0.325 233 5 Cela comprend 24 btiments avec un total de 716 appartements. lensemble des donnes peuvent tre consultes dans le rapport de LEAF disponible sur le site Internet du projet. Pour plus dinformations 16 Enseignements Manque de connaissance des propritaires de leurs consommations dnergie et des solutions pour les rduire. Dans certains cas la qualit des informations fournies par les DPE est pauvre et peu lisible. Les DPE dans certains pays Royaume-Uni et France pour les DPE logements nincluent pas les parties communes dans leurs analyses et propositions de travaux. Le soutien et conseil dune tierce partie indpendante et impartiale augmente la comprhension et la connaissance des propritaires et leur permet de lancer des rflexions sur les solutions. Le conseil et linformation dune tierce partie indpendante permet aux copropritaires de comprendre leur DPE. Les autres pays ont des DPE incluant les parties communes. Difficults et freins Difficults et freins Sensibilisation Travailler au contact des cas dtude nous a permis didentifier les principales difficults rencontres pour amliorer la performance nergtique des coproprits. Nous avons aussi pu identifier les meilleurs solutions et politiques publiques qui permettent que les travaux dconomies dnergies soient dcids. Les principales difficults et freins sont prsents ci-des- sous. Les exemples de bonnes pratiques identifies sont prsents ct. Pour plus dinformations 17 Manque dintrt des propritaires occupants et syndics pour la performance nergtique. Manque de procdures pour la prise de dcision de travaux. Des runions rgulires des occupants facilitent la discussion et amliorent lintrt des occupants pour leurs btiments Des contrats de courte dure pour les syndics comme en Allemagne amliorent la comptition les syndics se soucient plus de rendre service leurs clients. Des prts longue dure incitent les occupants rnover des btiments quils ne possdent pas comme en Allemagne. Montrer des ralisations exemplaires de mme type encourage les propritaires rflchir des actions de maitrise de lnergie. Inciter un ou plusieurs propritaires agir comme des leaders nergtiques. Des procdures de prise de dcision comme les majorits requises en Autriche amliorent la vitesse laquelle les dcisions sont prises. Difficults et freins Exemples de solution Du ct de la demande Les enseignements tirs des tudes de cas peuvent tre trouves dans le rapport d tude de cas et lensemble des propositions de changements dans les politiques publiques Les aides financires changent trop souvent et ne sont pas assez simples. Les propritaires ont du mal se projeter dans le temps et orienter un projet vers la performance nergtique surtout quand les dcisions prennent plusieurs annes. Les critres des aides financires peuvent ajouter de la complexit au projet de rnovation nergtique. Cest le cas par exemple quand les diffrents types de propritaires occupants bailleurs bailleurs sociaux ont des critres daide diffrents. Dans certains cas les travaux dentretien de base ne sont pas raliss. Les travaux de performance nergtique peuvent alors tre moins urgents que les travaux dentretien. Les propritaires peuvent ne pas tre en mesure de payer les travaux. Des rgles daides financires simples valables plusieurs annes. Harmoniser les critres techniques des aides financires les montants des aides peuvent varier. Crer des fonds travaux permettant danticiper des dpenses dentretien ou de performance nergtique. Difficults et freins Exemples de solution Aides financires et plan de financement 18 Pour plus dinformations Manque dexigence de performance nergtique dans la loi. Les btiments sans gestion organise nont pas de procdures pour organiser une dmarche de rnovation nergtique. Les rgles durbanisme peuvent limiter les travaux de performance nergtique. Obligation de raliser des travaux de performance nergtique lorsque sont raliss des travaux dentretien comme en France Etiquette nergie minimale pour pouvoir louer ou vendre un logement comme le cas de lhabitat social en Ecosse. La prsence dun professionnel pour la gestion des btiments. Un document expliquant ce qui peut et ce qui ne peut pas tre fait dans les zones protges comme Visby en Sude. Difficults et freins Exemples de solution Aspects rglementaires Gestion de projet les projets de rnovation nergtique demandent des comptences de gestion de projet qui ne sont pas toujours prsentes chez les propritaires. La prsence dun gestionnaire de projet expriment maitre duvre facilite la ralisation des projets de rnovation nergtique. Difficults et freins Exemples de solution Du ct des professionnels 19 Les enseignements tirs des tudes de cas peuvent tre trouves dans le rapport d tude de cas et lensemble des propositions de changements dans les politiques publiques Recommandations pour les politiques publiques Les enseignements du projet LEAF ont t utiliss pour rdiger des recommandations pour les politiques publiques destines rendre plus simple la ralisation de travaux de performance nergtique dans les coproprits. Les propositions pour le niveau europen sont rsumes ci-dessous.6 Lensemble des propositions est disponible dans le rapport. Crer et grer une base de donnes de tous les DPE Amliorer La qualit des calculs des conomies dnergie La communication des mesures recommandes dans les DPE La clart sur le contenu des DPE La comparaison possible des DPE entre les diffrents pays europens Sassurer quil existe des DPE btiments dans tous les pays dEurope avec la prise en compte des parties communes Augmenter la communication grand public autour de la performance nergtique Dvelopper les services publics dinformation sur lnergie Circulation de linformation Du ct de la demande 20 Pour plus dinformations Amliorer la disponibilit les critres et la gestion des aides financires Dvelopper les aides financires la rnovation nergtique Donner un rle au DPE dans lobtention des aides financires Mettre en uvre des procdures de lablisation des entreprises et des diagnostiqueurs DPE Accroitre la comptence des professionnels avec une priorit pour le dveloppement des rseaux locaux lambition et la qualit des projets de rnovation nergtique Amliorer les liens entre rnovation nergtique et travaux dentretien des btiments Introduire des niveaux minimums de performance nergtique lors des ventes ou locations ou lors de travaux dentretien Demander la cration de rgles de fonctionnement des btiments dhabitation collectifs incluant des rgles de communication et de prises de dcisions Gnraliser la cration de plans dentretien et de fonds travaux Aides financires et plan de financement Du ct de loffre Aspects rglementaires 6 Le lecteur de ces propositions doit prendre en compte le contexte du projet LEAF. Ainsi ces propositions sont le rsultat des rflexions des partenaires de LEAF et sont bases sur les difficults et les solutions identifies au cours du projet. Les lments de contexte local doivent tre intgrs avant de considrer une modification des politiques publiques. 21 Lensemble des propositions pour une volution des politiques publiques pour le niveau europen ou pour chaque pays peut tre consultes sur le site internet du projet. Financement du projet Principal bailleur Co-financeurs nationaux 22 Site Internet du projetlowenergyapartments.eu lowenergyapartments.eu Contexte lowenergyapartments.euabout-leafbackground Le guide technique lowenergyapartments.euthe-leaf-toolkitthe-toolkit Le guide mthodologique lowenergyapartments.euthe-leaf-toolkitengagement-toolkit Rapport sur les cas dtude lowenergyapartments.eucase-studies Enseignements et valuation lowenergyapartments.euproject-findingsresults-and-evaluation Propositions pour les politiques publiques lowenergyapartments.euproject-findingspolicy-recommendations Sites Internet des partenaires du projet ALE Lyon ale-lyon.org Centre for Sustainable Energy cse.org.uk Changeworks changeworks.org.uk e7 e-sieben.aten Energiaklub energiaklub.huen FLAME federation-flame.org Fraunhofer Institute of Building Physics IBP ibp.fraunhofer.deen Uppsala University uu.seen Pour plus dinformations 23 Copyright 2016 Changeworks Les partenaires de LEAF ont le droit dutiliser les images de ce document. Changeworks Ressources for Life Ltd est une entreprise enregistre comme une oeuvre de bienfaisance en Ecosse. Charity No. SC015144. Company No. SC103904. Registered office 36 Newhaven Road Edinburgh EH6 5PY Scotland. Prsentation du projet Low Energy Apartment Futures LEAF Ce document a t rdig par Changeworks traduit par lALE de lagglomration lyonnaise et FLAME. Le site du projet www.lowenergyapartments.eu Fdration des Agences Locales de Matrise de lnergie et du Climat 22 rue Joubert 75009 Paris Tel 01 40 41 16 91 www.federation-flame.org Agence locale de lnergie de lagglomration lyonnaise 14 place Jules Ferry 69006 Lyon Tel 04 37 48 22 42 www.ale-lyon.org